Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Retour
Laurent FEGE
10 février 2020
PISTACHE et diabète gestationnel

PISTACHE et diabète gestationnel

La consommation de pistaches, par des femmes avec un diabète gestationnel ou une perturbation gestationnelle de la tolérance au glucose, pourrait avoir des effets bénéfiques.

Le diabète gestationnel est une hyperglycémie qui débute ou est reconnu au cours de la grossesse. Il peut avoir un impact important sur la santé de la mère comme sur celle du bébé. Des modifications nutritionnelles ont montré leur efficacité dans la gestion du diabète gestationnel. Le choix d’aliments sains en est le facteur clé.

Des études épidémiologiques et cliniques ont suggéré que la consommation de fruits à coque a des effets métaboliques bénéfiques. Les pistaches, par rapport aux autres fruits à coque, ont un profil nutritionnel équilibré avec peu d’acides gras, un contenu élevé en fibres et en protéines, du potassium, des phytostérols, du gamma-tocophérol, de la vitamine K et des caroténoïdes xanthophylles.

Par ailleurs, on a récemment rapporté que l’ajout de pistache à des aliments riches en glucides atténuait la glycémie postprandiale de sujets en bonne santé comme de personne présentant une maladie métabolique. De plus, la consommation régulière de pistache abaisserait la glycémie, le cholestérol-LDL et certains marqueurs de l’inflammation chez des sujets en bonne santé ou présentant un syndrome métabolique.

Une étude randomisée, contrôlée, croisée a été réalisée pour évaluer l’effet de la consommation ponctuelle de pistache sur la glycémie postprandiale, l’insuline et les GLP-1 et GIP chez des femmes présentant un diabète gestationnel ou une perturbation gestationnelle de la tolérance au glucose.

Soixante-treize femmes chinoise, 34 avec un diabète gestationnel et 39 avec une perturbation de la tolérance au glucose, ont été enrôlées dans cette étude. Elles ont consommé 42 g de pistaches ou 100 g de pain au blé complet, apportant les mêmes quantités de calories.

Comme attendu, des réponses du glucose et de l’insuline ont été observées après l’absorption des pistaches et du pain, mais elles ont été plus faibles avec les pistaches dans les deux groupes de patientes. Des concentrations significativement plus faibles du GIP, le peptide inhibiteur gastrique qui induit la sécrétion d’insuline, ont été constatées après 30 et 60 minutes chez les femmes avec un diabète gestationnel et après 120 minutes chez celles présentant une perturbation de la tolérance au glucose après la consommation de pistaches par rapport à celle de pain. De même, celles du GPL-1, le glucagon-like peptide, une hormone de satiété, ont été augmentée significativement après la consommation des pistaches par rapport à celle du pain.

La consommation de pistaches a donc induit une glycémie postprandiale, une concentration d’insuline et de GIP plus faibles mais des niveaux plus élevés de GMP-1 par rapport à celle du pain. Ces résultats suggèrent que les pistache pourraient constituer une alternative bénéfique aux aliments pauvres en graisses et riches en sucre pour les femmes souffrant d’un diabète gestationnel ou présentant une perturbation gestationnelle de la tolérance au glucose.

Feng X et al., Acute effect of pistachio intake on postprandial glycemic and gut hormone responses in women with gestational diabetes or gestational impaired glucose tolerance : a randomized, controlled, cross-over study. Frontiers in Nutrition, 2019 December ; 6 : 186.a

Source : https://www.nature-sciences-sante.eu/pistaches-et-diabete-gestationnel/

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le lait maternel

Le lait maternel

Le lait maternel est spécialement adapté pour répondre aux besoins du bébé dès sa naissance. Il...

Laurent FEGE
2 juillet 2020
Eau du robinet "il faut être fou pour boire ça !!"

Eau du robinet "il faut être fou pour boire ça !!"

De nombreuses personnes se disent soucieux des polluants présents dans l’eau, et des risques...

Laurent FEGE
19 juin 2020
Soigner la terre, guerir l'être humain

Soigner la terre, guerir l'être humain

Claude Bourguignon (Ingénieur agronome et spécialiste en microbiologie du sol) et Lydia...

Laurent FEGE
17 mai 2020
Les lectines : Attention danger

Les lectines : Attention danger

Vous avez déjà ressenti des malaises après un repas comme des maux de ventre, un sentiment de...

Laurent FEGE
11 mai 2020
Message des Naturopathes de l'OMNES face au COVID.

Message des Naturopathes de l'OMNES face au COVID.

Pendant la période de confinement, les Naturopathes de l'OMNES ont délivré un message important...

Laurent FEGE
10 mai 2020
ALERTE: Prendre RDV avec un Naturopathe

ALERTE: Prendre RDV avec un Naturopathe

Nous vous alertons concernant un site qui a vu le jour depuis fin avril, et qui vous propose de...

Maïté DIHARCE
2 mai 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus